Liste de tous les à-fonds spéciaux à tester absolument


Image de l'article Liste de tous les à-fonds spéciaux à tester absolument

Liste de tous les à-fonds spéciaux à tester absolument

Écrit par : Arthegor

Aaaaah, les à-fonds... Encore une façon sympathique d'égayer votre soirée. Un de vos camarades a critiqué votre comité de baptême ("Et ISEPK, c'est du cacaaaaaa...") ? Un impertinent a bafoué l'honneur de votre génitrice ("Ta mère est tellement grosse qu'il faut deux pokéflûtes pour la réveiller") ? Ou tout simplement, vous souhaitez marquer le coup avec vos potes parce que c'est une occasion spéciale (Fin des exams, victoire des belges à la course-au-ballon-à-mettre-dans-le-filet-adverse, ou encore JUSTE PARCE QU'ON A ENVIE) ? Rien ne vaut un petit à-fond pour de telles opportunités !
Pour les quelques rares qui ignorent de quoi il retourne, l'à-fond (du latin ad fundum, littéralement jusqu'au fond) consiste en vider son verre d'une traite. Véritable discipline étudiante s'il en est, de nombreux énergumènes se montrent capable de réelles prouesses en la matière.
Cependant, pourquoi ne pas, une fois de temps en temps, tenter un à-fond spécial ? L'à-fond spécial est un à-fond exécuté selon une ou plusieurs règles à respecter, allant de l'amusant au très handicapant, pour le challenge.
Dans tous les cas, il n'y a pas meilleur moyen de pimenter et diversifier un peu ses à-fonds en soirée, et votre humble serviteur se charge de vous référencer quelques classiques et moins classiques !



Les classiques

L'à-fond poirier

L'un des plus connus de par le monde : l'à-fonneur se place tout simplement en poirier contre un mur (pour plus de sécurité, un ou deux amis lui tiendront les jambes) et descend sa bière la tête en bas. Un grand classique !


l'à-fond Spoutnik

Du nom du célèbre satellite, l'à-fond Spoutnik se déroule comme suit : le buveur place sa bière par terre et pointe cette dernière du doigt (comme pour dire OH MON DIEU, AS-TU VU CETTE BIÈRE ?), qui se trouve à quelques centimètres du verre. Dès lors, il tourne le plus vite possible autour de sa bière en maintenant bien son doigt vers le verre. Après un nombre de tours défini (en général une dizaine), l'à-fonneur recommence dans l'autre sens, puis engloutit son verre ! Si vous vous dites "Boh, ça a pas l'air si compliqué"... Essayez-le.


L'à-fond vissé

Pas évident pour toutes les bouches, cet à-fond consiste en mettre tout le début du verre de chope dans sa bouche, de sorte que l'air ne puisse plus entrer dedans. Après, il suffit de basculer sa tête en arrière et d'ingurgiter le liquide houblonné !


L'à-fond cascade

S'il y a bien un à-fond qui vous remplit bien l'estomac, c'est celui-ci. Il consistera en boire plusieurs verres de chope (en général trois) en "cascade" : tandis que vous buvez le verre du bas, ce dernier se remplit grâce au deuxième qui lui-même se remplit grâce au troisième. Si ça n'est pas clair, référez-vous à l'image du présent article !


L'à-fond shotgun

Cet à-fond connait deux variantes, l'une à la cannette et l'autre à la bouteille. Pour la première version, il suffit de faire un trou dans la partie supérieure de la cannette puis de la vider gentiment dans votre gosier. Pour la deuxième, il faut placer une paille dans la bouteille et bloquer son extrémité pliante entre vos doigts et le goulot avant de l'à-fonner. Dans les deux cas, un appel d'air est créé lors de l'engloutissement, ce qui fait descendre le liquide bien plus vite ! Cet à-fond a beaucoup rendu service aux novices à l'art du je-vide-ma-bière-le-plus-vite-possible car il donne l'illusion à tout le monde d'être rapide.


L'à-fond crasse

Simple et répugnant : il s'agit d'à-fonner une crasse (mélange d'un nombre variable d'ingrédients qui n'ont rien à foutre ensemble : par exemple, lait/ail/jus de poulpe). Très prisé du parrain souhaitant punir un bleu récalcitrant !


L'à-fond scrotum

Réservé uniquement aux mecs, ce glorieux à-fond consiste à tremper ses testicules dans la bière avant de s'en abreuver dans la joie et la bonne humeur. Un conseil donc : gardez vos couilles bien propres en guindaille !


Les à-fonds "Histoire et pop-culture"

L'à-fond Lady Di

Trésor d'humour noir, il faut pour cet à-fond visser sa bière en bouche (exactement comme pour l'à-fond vissé), avant de foncer droit dans un mur afin d'écraser le verre (et son contenu) dans la bouche de l'à-fonneur. Il va de soi que cet à-fond s'exécute avec un gobelet en plastique. Bande de barbares !


L'à-fond Gremlins

En référence aux célèbres petites créatures, l'à-fond Gremlins se déroule également dans un verre en plastique pour des raisons évidentes. En effet, il suffit d'à-fonner simplement sa bière... Puis de dévorer son verre vide. Sans l'avaler, bien évidemment. Vous êtes vraiment pas bien.


Les à-fonds "C'est rigolo mais on boit pas beaucoup"

L'à-fond grenade

N'ayant pour seul but que de montrer aux bleus l'horreur de la guerre, cet à-fond nécessite deux personnes et une bière en cannette. La première personne, qui sera l'à-fonneur, attend gentiment que la deuxième lance la cannette le plus loin possible. Une fois que c'est fait, le buveur court le plus vite possible vers la cannette, l'ouvre, puis boit ce qui ne lui a pas explosé à la tronche (si le lanceur n'est pas trop une croquette).


L'à-fond Kamé Hamé Ha

Plus humoristique qu'autre chose (mais quand même bien fendard, on va pas se mentir), cet à-fond se passe comme suit : le "buveur" se place à genoux devant une deuxième personne, qui possède le verre de bière du premier, et qui... lui jettera tout simplement son verre à la gueule en imitant le célèbre coup tiré de Dragon Ball, tout en hurlant "Kamé Hamé Ha", ça va de soi.


L'à-fond éjac' faciale

D'une rare poésie, l'à-fond éjac' faciale exige qu'un pauvre diable ou un bleu s'agenouille devant une autre personne. Cette dernière secouera le plus possible une cannette de bière, puis l'ouvrira partiellement afin que son contenu explose petit à petit à la face de l'"à-fonneur". C'est un rien festif et ça rapproche !


Les à-fonds longs et pénibles

L'à-fond chaton

Derrière ce nom tout mignon se cache un des à-fonds les plus pénibles, en général réservé aux bleus. L'exécutant se verra sa bière versée dans une assiette creuse, et devra vider cette dernière en se servant de sa langue uniquement.


L'à-fond cuillère

À l'instar de l'à-fond chaton, l'à-fond cuillère est simple : l'à-fonneur doit vider sa chope uniquement à l'aide d'une petite cuillère, à force de lampées ridiculement petites. Bien long à souhait.


L'à-fond billiard

Cet à-fond est le plus souvent utilisé comme punition de bleus lors d'un cantus, etc. Il consiste à placer 6 verres à une distance de 2 mètres l'un de l'autre pour avoir une forme générale de rectangle. Les verres symbolisent les trous de billiard. L'afoneur boit son premier verre et fait des culbutes jusqu'au suivant et continue comme ça avec tous les autres verres. Oui, ça fait mal.


L'à-fond tampon

Navré de te décevoir, jeune innocent, mais cet à-fond n'a aucun rapport avec le monde de la poste. Le malheureux doit tremper un tampon féminin (pas usagé, quand même, faut pas déconner) dans sa bière, puis le sucer pour en extraire tout le liquide, et ainsi de suite jusqu'à ce que le bière soit vide ! Variante encore plus trash : avec du jus de tomate...


Les à-fonds de comités de baptême

Beaucoup de comités possèdent leur à-fond, à savoir un à-fond spécial unique, comprenant les caractéristiques qui leur sont propres. Ces à-fonds constituent de véritables expériences en soi et se transmettent oralement, et même plutôt en le vivant en direct. N'hésitez surtout pas à demander à un baptisé de vous faire découvrir l'à-fond de son comité, il sera ravi de l'exécuter avec vous !



Appel à la participation

Chers lecteurs, ici se termine une liste d'à-fonds spéciaux loin d'être exhaustive. C'est pourquoi Guindaille Facile fait appel à vous ! N'hésitez pas à commenter, ici ou sur Facebook, en nous proposant d'autres à-fonds que vous voulez partager avec nous ou bien que j'aurais pu oublier. Votre aide est la bienvenue !
Enfin, je terminerai en vous précisant que les à-fonds se font à la pils, notre pays regorge de bières de bien trop bonnes qualité que pour être gâchées sans être savourées. Bon, on a tous déjà à-fonné une bière spéciale parce que c'est plus "bonhomme", moi le premier, mais je trouvais important de le spécifier malgré tout.
Je vous souhaite plein de fous rires en soirée !


Votre avis à propos de cet article